Un Hackathon eGov Wallonia, et 7 projets plus tard... (2/4 - 7 projets et 3 primés) - 07/10/2013 - RobertViseur.Be - Journal personnel

Navigation


RSS: billets



Nouvelle du 07/10/2013

[Mes centres d'intérêt (Logiciel libre et Open Source)]
[07-10-2013] Un Hackathon eGov Wallonia, et 7 projets plus tard... (2/4 - 7 projets et 3 primés)

Après un rapide résumé du Hackathon eGov Wallonia [1], place maintenant à la présentation du concept et des 7 projets en lice.

Le concept

Selon Wikipédia, ''un hackathon est un événement où des développeurs se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative, sur plusieurs jours. Le terme est un mot-valise constitué de hack et marathon''.

Le Hackathon eGov Wallonia ''était l'occasion, pour les participants, de puiser pour la première fois dans une masse de données publiques mises à leur disposition par une quinzaine d'organismes publics et parapublics wallons''. Il se déroulait le weekend du vendredi 4 octobre 2013 au dimanche 6 octobre 2013 à l'espace co-working de Namur.

Pour plus d'informations sur l'open data, vous pouvez découvrir la présentation faite par Philippe Verstichel aux Jeudis du Libre de Mons [2] ou ma communication lors d'EEE 2012, davantage axée sur les aspects économiques [3]. Un inventaire des données disponibles est proposé sur le site de l'événement: données disponibles.



Les 7 projets

MobilIT - Le but est de permettre la comparaison des moyens de transport (piéton, vélo, Libiavélo, voiture). Le prototype, basé sur le service OpenStreeMap, un concurrent libre à Google Maps, permet de tracer les itinéraires, en incluant par exemple les contraintes de retour du vélo loué. Il ajoute la durée prévue pour le trajet, sa longueur ainsi qu'une estimation des émissions de CO².

TEC Real Time / Il est où mon bus ? - Mené par une équipe composée majoritairement d'étudiants de l'UNAMUR, le projet vise à donner une information sur la position réelle d'un bus et, par conséquent, sur son retard prévisible. Le prototype croise les données fournies par le TEC (localisation des arrêts et des horaires), et l'information de localisation des bus remontée par la foule (système communautaire). Le prototype affiche une ligne avec les arrêts, la position de l'utilisateur, la position du bus, et le retard prévisible. A noter que le TEC planifie actuellement l'équipement de ses bus avec un système de géolocalisation.

SNCB Real Time - Mené par une seule personne, le projet applique un principe similaire pour localiser les trains en temps réel. Il a débouché sur la présentation de cartes ESRI enrichies par des données fournies par la SNCB.

Générateur d'idées / MakeMeAPI - Le projet MakeMeAPI, ''pitché'' et porté par Frédéric Fleurial Monfils, propose une aide pour s'y retrouver dans le dédale des données ouvertes. Le système inventorie les jeux de données offerts sur opendata.awt.be, puis les annote sur base de leur description et de leur contenu. Les annotations contiennent notamment des tags facilitant l'appariement de jeux de données sur base de mots-clefs.

Tra-Flic - Le but du projet est d'informer les conducteurs coincés dans un embouteillage autoroutier sur l'opportunité de prendre la tangente, à la manière d'un Tomtom Livetraffic. Le système s'appuierait une fois fini sur des données communautaires, et exploite en l'état les shapefiles et d'autres informations relatives au réseau autoroutier.

Parcours magique de Namur - Le but est de proposer un parcours interactif de Namur. Développé avec ActionScript (Flash), le prototype, auquel a collaboré mon collègue Orlando Cassano, prend la forme d'un jeu composé d'énigmes proposées au cours d'un trajet thématique et ludique. Il mêle les informations de géolocalisation du smartphone ainsi que les données relatives aux attractions touristiques.

Noselus.be - Vous connaissez peut-être le site nosdeputes.fr, permettant de tracer l'activité des parlementaires français. Le but était d'en faire un équivalent belge. L'équipe avait fait le plein de participants, et a pu montrer un première version de l'outil. Ce dernier s'appuie sur les fichiers PDF consignant les questions parlementaires, et procède à leur analyse. Le projet devrait être poursuivi. Parmi les perspectives, citons l'analyse plus qualitative des documents (les données statistiques peuvent être biaisées par les parlementaires, par exemple en proposant plusieurs fois des variantes d'un même texte).

Les 3 primés

Au final, sept projets basés sur les données mises à disposition ont donc été présentés (MobilIT, TEC Real Time / Il arrive mon bus, SNCB Real Time, Générateur d'idées / MakeMeAPI, Tra-Flic, Parcours magique de Namur et Noselus.be).

Trois projets ont été primés:

- MobilIT (meilleur prototype),
- Parcours magique de Namur (prototype exploitant le plus de sources),
- Noselus.be (meilleure idée).

Pour le premier, le jury a apprécié le fait que l'interface soit utilisable et bien structurée. Pour le second, il a retenu la diversité des sources de données (données issues des smartphones, données ouvertes,...). Pour le troisième, il a souligné les perspectives ouvertes par le projet.

La suite demain, avec les leçons tirées de cette initiative...

Sources :

[1] http://www.robertviseur.be/news-20131006 (...)
[2] http://jeudisdulibre.be/2013/06/03/mons- (...)
[3] http://www.robertviseur.be/news-20120817 (...)

[Commentaires (0)]     [Lien permanent]


Faites connaître ce billet:

 

Publicité:


A propos de

Robert VISEUR Robert VISEUR
Mons (BE), 40 ans
Profil sur LinkedIn Profil sur Twitter


Publicité


Mes services


Mes portails


Mes moteurs


Mes comparateurs





Abonnez-vous à ce blog (RSS)