Marais d'Harchies: le site des Marais d'Harchies-Hensies-Pommeroeul en 5 cartes (plan du site) - 03/08/2009 - RobertViseur.Be - Journal personnel

Navigation


RSS: billets



Nouvelle du 03/08/2009

[Ma région (espaces naturels)]
[03-08-2009] Marais d'Harchies: le site des Marais d'Harchies-Hensies-Pommeroeul en 5 cartes (plan du site)

Depuis le temps que je vous en parle, voici une première présentation des Marais d'harchies. Cette présentation facilitera grandement la dénomination de lieux!

Pour être plus juste, il faudrait plutôt parler des Marais d'Harchies-Hensies-Pommeroeul [1], même si le site est connu sous le nom de Marais d'harchies (qui figure d'ailleurs sur le fléchage routier). Le site est composé ''d'anciennes prairies humides, inondées suite à des effondrements miniers'' [1]. Après avoir failli disparaître (suite à son asséchement et à la destruction par le feu des roselières) [1, 3, 4], le site a été acheté par l'Etat. Aujourd'hui, ''les marais d'Harchies et de Pommeroeul font parties du patrimoine de la Région Wallonne, tandis que le marais d'Hensies appartient aux RNOB'' [4]. Depuis le 04 mars 1986, la Zone Humide d’Intérêt Biologique des Marais d’Harchies-Hensies-Pommeroeul (525 ha) est reconnue zone RAMSAR (''traité international adopté le 2 février 1971 pour la conservation et l'utilisation durable des zones humides'' [6]) [5].

Les cinq cartes ci-dessous permettent d'avoir une vue générale du site, et de mettre un nom sur différents lieux. La première carte est une planche IGN mentionnant plusieurs points de repère sur la partie publique du site. La seconde carte est une carte satellite Google Maps. La troisème est une carte reprenant les différents étangs, ainsi que les liens existants entre eux. La quatrième carte est une carte de Bernissart. La cinquième est une carte Google Maps indiquant la localisation des terrils.

Carte 1


[source: Echo des Marais, janvier-février-mars 2002, n°39]

Points de repères:
(1) Parking. Bâtiment du CRIE, pour Centre régionnal d'initiation à l'environnement et à la nature, d'Harchies, qui organise notamment des visites guidées du site.
(6) Petite mare, baptisée le ''Trou de la Haine''.
(7) Chemin des Maillettes.
(8) Parking.
(9) Fossé, vestige d'un canal creusé au XVIIIème pour relier Pommeroeul à Antoing et aujourd'hui partiellement comblé.
(11) Ruisseau appelé Grand Courant.

Cette première carte, numérotée dans le sens anti-horlogique, indique le chemin de promenade proposé sur le site. Le tour fait environ 6,5 km et dure environ 2h30. Elle longe le grand étang de Pommeroeul et sa vaste roselière. Plusieurs affuts permettent de découvrir discrètement les lieux. Il passe ensuite entre les deux étangs d'Harchies. Là aussi, des affuts sont mis à disposition.

Carte 2



La carte Google permet d'imaginer un peu mieux les lieux. La partie du site située sous la diagonale descendante du site est ''seulement accessible aux gestionnaires et collaborateurs autorisés du site afin d'en préserver la quiétude'' [13]. Elle est composée d'un terril (couleur plus noire sur la carte) et de plusieurs étangs (ou mares) de taille plus réduite. Les deux étangs plus importants, visibles au dessus du terril, peuvent être aperçus depuis un affut accessible depuis un chemin perpendiculaire au Chemin des Maillettes. Avec leurs arbres immergés, ces étangs (et en particulier l'étang Van Gheyt, à droite sur la carte) présentent un spectacle insolite.



A noter qu'au Nord, vers Harchies, au delà du Grand Courant (et de l'ancien canal Pommeroeul-Antoing), existent également plusieurs mares et étangs de moindre importance (accessibles depuis l'écluse de la Rue Buissonnet), ainsi qu'un terril, le terril du Rivage (en face, de l'autre côté du Chemin de la Nature, se trouve le Terril de la Commune, dit aussi Terril communal), plus ou moins sauvage.

Carte 3


[source: Echo des Marais, octobre-novembre-décembre 2003, n°45, p11]

Cette carte permet de voir les noms de l'ensemble des étangs du site (et donne également une indication des communications entre étangs pour la gestion des niveaux d'eau). Le Grand Courant est un ruisseau, malheureusement assez pollué [1], que l'on retrouve également sur un autre site naturel de la région: les Prés du Grand Rieu (ou Marais d'Hautrage), situés à Saint-Ghislain [2].

La digue située entre l'étang de Pommeroeul et l'étang A est en fait l'ancien chemin de halage du canal Pommeroeul-Antoing. La digue située entre l'étang A et l'étang B est appelée Digue d'Harchies.

A noter que des différences (ou des compléments) de dénomination apparaissent parfois sur le site observations.be [9] (l'Etang de la Pompe Brûlée y semble ainsi nommé Etang Van Damme). L'Etang Van Hoecke n'est plus visible sur les cartes satellites (en pratique, cet ancien étang de chasse ''a été progressivement envahi par les hélophytes suite à un abaissement ''accidentel'' de la digue sensée retenir l'eau'' [13].

Carte 4


[source: bernissart.be]

Le plan de Bernissart permet de situer le site par rapport aux villes environnantes. Ces dernières ne manquent d'ailleurs pas d'intérêt: église Notre-Dame de Pommeroeul (et son clochet penché), Musée de l'Iguandon (Bernissart), Musée de la Mine (Harchies), perche couverte (Harchies),...

Carte 5



Deux ensembles de terrils existent sur ce site [7]: Les Sartis (aussi appelés Terril d'Hensies [8]), au sud de l'étang de pêche d'Hensies, et Harchies, au nord de l'étang de Pommeroeul. Les autres terrils les plus proches sont situés au niveau du Lac de Bernissart, aujourd'hui utilisé pour la pêche. Entre le terril et l'étang d'Hensies se trouve une zone de vasières [12]. La zone de végétation, fermée au public, située au Nord, entre l'étang A et l'étang de Pommeroeul, est un des terrils d'Harchies, baptisé Terril A. Les terrains situés entre le terril d'Hensies et la Rue des Sartis, à l'Est, sont également nommés Sartis [10] (Sartis voudrait dire ''broussailles'' [11]).

Sources :

[1] http://biodiversite.wallonie.be/cgi/sibw (...)
[2] http://biodiversite.wallonie.be/cgi/sibw (...)
[3] http://www.bernissart.be/marais.htm
[4] http://fr.wikipedia.org/wiki/Marais_d%27 (...)
[5] http://www.ramsar.org/sitelist.pdf
[6] http://fr.wikipedia.org/wiki/Convention_ (...)
[7] http://environnement.wallonie.be/cgi/dgr (...)
[8] http://observations.be/gebied/info/73190
[9] http://observations.be/gebied/info/42771
[10] http://observations.be/gebied/info/73199
[11] http://lescarnetsdubonobs.skynetblogs.be (...)
[12] http://observations.be/gebied/info/73183
[13] Echange de courriel informel avec le Service public de Wallonie (SPW).

[Commentaires (0)]     [Lien permanent]


Faites connaître ce billet:

 

Publicité:


A propos de

Robert VISEUR Robert VISEUR
Mons (BE), 41 ans
Profil sur LinkedIn Profil sur Twitter


Publicité


Mes services


Mes portails


Mes moteurs


Mes comparateurs





Abonnez-vous à ce blog (RSS)