Google dans la zone industrielle de Ghlin-Baudour Sud: quelques conclusions provisoires... - 07/05/2009 - RobertViseur.Be - Journal personnel

Navigation


RSS: billets



Nouvelle du 07/05/2009

[Mes centres d'intérêt (Datacenter Google - Saint-Ghislain)]
[07-05-2009] Google dans la zone industrielle de Ghlin-Baudour Sud: quelques conclusions provisoires...

Après quelques mois de recherche et quelques dizaines de billets sur la question, quel bilan (provisoire) tirer?

Pourquoi avoir entrepris un tel dossier?

Comme j'ai déjà eu l'occasion de l'expliquer, le dispositif de surveillance a eu don d'aiguiser ma curiosité (et, d'une certaine manière, de sonner comme un défis :-). Suivre la construction d'un datacenter Google n'était par ailleurs pas pour me déplaire. Par la suite, j'ai trouvé intéressante l'expérience consistant, sur un thème précis, à devoir croiser différentes sources d'informations: recherches via Internet (Google, Moniteur belge, BCE, sites de fournisseurs,...), contacts directs, reportages photos,... Au final, la création de ce dossier a aussi été un prétexte à promenades lors de belles journées d'automne, ce dont mon fidèle compagnon à quatre pattes me sera sans doute reconnaissant ;-).



Pourquoi un tel dispositif de surveillance?

Le dispositif de surveillance est clairement un des aspects frappants du site de Saint-Ghislain [3, 4, 5, 8]. Selon nos informations, plusieurs éléments peuvent justifier ce dispositif: d'une part, la volonté de limiter la diffusion d'informations sur l'architecture du site (Sudpresse [11] évoque d'ailleurs de sérieuses clauses de confidentialité pour les fournisseurs) et, d'autre part, la volonté de se protéger d'éventuels actes de vandalismes ou de vols (la région reste sinistrée sur le plan économique). Quant au cheval (plus utilisé, selon des informations récentes), il ferait partie d'un dispositif existant (ou ayant existé) dans une autre usine locale...



Ce dispositif fort visible n'est pas toujours bien perçu par la population (gêne occasionnée initialement par les spots la nuit, par exemple). Certains n'hésitent d'ailleurs pas à ironiser sur la question: ''C'est pas un peu ridicule pour Google alors qu'ils offrent gratuitement Google Earth pour voir en gros plan la terre vue du ciel. (...) En tous cas, ils ont peur de l'espionnage mais offrent à tout le monde le moyen d'espionner tout le monde !'' Et, finalement, ce n'est pas ce genre d'article qui va leur donner totalement tort...

Pourquoi passer par une société écran?

Google est arrivé en Belgique via une société écran et se garde bien d'utiliser le nom Google sur le site (seul le nom GBL y est utilisé, notamment pour le fléchage routier).



Je n'ai pas exploré la manière dont Google s'était implanté dans d'autres pays. Il m'a par contre été suggéré que cette discrétion de Google pouvait notamment s'expliquer par la volonté d'éviter de sombrer dans une Googlemania précoce, synonyme d'éventuelles surenchères (curiosité des populations locales, prix des terrains,...). Remarquons par ailleurs que, pour le datacenter hollandais de Eemshaven, le nom Google n'apparaît même pas sur les bâtiments!

Que fait la presse?

Plus surprenante est à mes yeux la relative inefficacité de la presse, s'interrogeant sur cette mystérieuse entreprise (Crystal Computing) sans être capable de remonter d'elle même jusqu'à Google... En pratique, nous avons vu [6] qu'une recherche au sein de la base de données de la Banque Carrefour des Entreprises et du Moniteur belge apportait rapidement des informations exploitables... Les journalistes m'apparaissent souvent singulièrement peu curieux sur ce dossier-là... Même des articles récents (exemple: [11]) restent étrangement peu fouillés...

Merci, par contre, à Datanews d'avoir relayé ce dossier [9] en décembre 2008 ;-).

Que sait-on de plus sur le site?

Finalement, peu d'informations filtrent sur le site. S'il est possible de remonter jusque Google à partir de sa société écran locale, de se procurer des croquis du site ou d'avoir le prix approximatif des installations [1, 2], il apparaît que les installations photographiées ''parlent'' peu. Même si ce dossier a permis d'en comprendre l'organisation générale, les installations extérieures apparaissent plutôt anonymes (pas de marques, pas de symboles techniques,...), à l'exception cependant des groupes de froid. Par ailleurs, peu de comparaisons entre datacenters ont jusqu'ici été faites, ce qui ne facilite pas le travail. Quelques photos plus ''rapprochées'' prises depuis l'extérieur du site n'apporteront guère plus d'information ;-). Google a par contre commencé à communiquer sur ses installations [10], proposant notamment une vidéo du circuit de refroidissement de Ghlin.

Est-ce intéressant pour la région?

Au final, le projet semble apporter de bonnes retombées [2, 7]. Certes, le secteur public a investi quelques millions d'euros (cet article récent parle de 12,5 millions d'euros de subsides publics) dans le projet (notamment en aides à l'emploi) mais, d'une part, le projet génère environ 150 emplois directs et durables et, d'autre part, plusieurs centaines de millions d'euros ont été injectés lors de la phase de construction dans l'économie wallonne. Sans compter d'autres retombées: image de la région, perception de taxes,...

La suite?

Last but not least, ce dossier a facilité la mise en contact de personnes s'intéressant de près aux datacenters Google et, donc, stimulé l'échange d'informations. L'organisation interne d'un datacenter Google figure ainsi dans la liste des centres d'intérêt d'Alexandre Modesto.

Quelques billets dans la lignée des précédents sont encore prévus: présentation de quelques sites étrangers, présentation de synthèse liant les billets précédents,... Cela achevé, notre dossier adoptera une nouvelle approche et rentrera dans sa quatrième phase...

Lien vers le dossier complet: Datacenter Google Belgique (Saint-Ghislain).

Sources :

[1] http://www.robertviseur.be/news-20081027 (...)
[2] http://www.robertviseur.be/news-20081028 (...)
[3] http://www.robertviseur.be/news-20081018 (...)
[4] http://www.robertviseur.be/news-20081103 (...)
[5] http://www.robertviseur.be/news-20081104 (...)
[6] http://www.robertviseur.be/news-20081005 (...)
[7] http://www.robertviseur.be/news-20081027 (...)
[8] http://www.robertviseur.be/news-20090412 (...)
[9] http://www.robertviseur.be/news-20090206 (...)
[10] http://www.robertviseur.be/news-20090408 (...)
[11] http://archives.sudpresse.be/ghlin-baudo (...)

[Commentaires (0)]     [Lien permanent]


Faites connaître ce billet:

 

Publicité:


A propos de

Robert VISEUR Robert VISEUR
Mons (BE), 40 ans
Profil sur LinkedIn Profil sur Twitter


Publicité


Mes services


Mes portails


Mes moteurs


Mes comparateurs





Abonnez-vous à ce blog (RSS)