Utilisateurs de pointe et motorisations ''vertes'' - 07/10/2007 - RobertViseur.Be - Journal personnel

Navigation


RSS: billets



Nouvelle du 07/10/2007

[Mes centres d'intérêt (Co-création)]
[07-10-2007] Utilisateurs de pointe et motorisations ''vertes''

Le concept d'utilisateur de pointe s'applique clairement à l'automobile. ''Utilisateur de pointe'', c'est un terme utilisé par le Prof. Von Hippel (MIT) pour désigner des utilisateurs ayant des besoins à la pointe de tendances émergentes, en marge des propositions commerciales standards. Ils innovent donc par eux-mêmes pour se satisfaire. Il cite ainsi le mountain bike comme un exemple de création d'utilisateurs de pointe. Ces utilisateurs particuliers, en amont de la catégorie des adopteurs précoces sur la courbe d'adoption des produits nouveaux, sont des ''collaborateurs'' intéressants pour l'entreprise dans le cadre de la co-création.
Quand on commence à se pencher sur les communautés dédiées aux technologies vertes comme Econologie, on se rend compte de l'inventivité qui peut être déployée au sein de ces communautés de passionnés. Un exemple: les multiples expérimentations réalisées sur les principes du moteur Pantone, notamment consignée sur leur Wiki (le but n'est pas ici de débattre ici de l'intérêt du moteur Pantone mais bien de mettre en évidence la R&D communautaire mise en place). Par ailleurs, Econologie dépasse largement le domaine de l'automobile et traite aussi d'épuration des eaux ou de production d'électricité par éolienne.
En cherchant un peu, on trouve d'autres exemples, comme ce Canadien qui a rendu électriques deux Chevrolet (un pickup et une berline), faute d'une offre commerciale adaptée à ses besoins, ou la communauté Oliomobile, dont les membres expérimentent l'utilisation d'huile végétale (dont l'huile de friture usagée et préalablement filtrée) dans les véhicules au diesel (ainsi que, plus rarement, pour le chauffage).
Les motivations apparaissent diverses (et parfois mêlées): diminution de la facture à la pompe, utilisation d'un carburant végétal jugé plus écologique, rejet du pétro-système (lobbies pétroliers, prélèvements de l'Etat, etc), recyclage de déchets, réduction des émissions de CO² (lutte contre l'effet de Serre),... Ce qui étonne, ce sont les connaissances pointues de certains membres qui, combinées, donnent apparemment un savoir-faire à la fois large et approfondi.

[Commentaires (0)]     [Lien permanent]


Faites connaître ce billet:

 

Publicité:


A propos de

Robert VISEUR Robert VISEUR
Mons (BE), 40 ans
Profil sur LinkedIn Profil sur Twitter


Publicité


Mes services


Mes portails


Mes moteurs


Mes comparateurs





Abonnez-vous à ce blog (RSS)